Expo & livre "Regards d’artistes sur la géologie de la Presqu’île de Crozon" du 21 mai au 1er décembre

Oracle des pierres - vos haïku

Haïku proposés dans le cadre du jeu

publié le 22 décembre 2010, par Armel Ménez, Marie Thoraval

Haiku relatifs à la photo : Fontaine aux Mousses

Fontaine aux Mousses

L’eau aima le feu / mais ne se mélange pas / comme deux jumeaux. Samba N. (8ans)

Du fond de ces eaux / Naissent de terrifiantes lueurs / D’impalpables ombres.

Des pierres immobiles / Transformées en monstres noirs / Font soudain surface

Erosion normale / De machiavéliques monts / Devenus beautés. Ulysse B.

Une mousse de roche / sur une eau morte et amère / peut-être reflet d’astre

Une eau calme et morne / Qu’une douce incandescence / embrase violement

Du soleil couchant / émane une écume noire / ombre d’une lumière. Hava G.

Une Terre dévastée / Dans un relief abrasif / Le jour qui décroît. Ivan R.

Telle une vue du ciel / Une forêt d’émeraude / Au soleil couchant. Christine R.

Coucher de soleil / Pour crapauds fantastiques / Dans monde naissant. Pierre R.

Coulée de lave / pantelante sur une terre / incertaine. Martin D. (9ans)

Sommeil de pierre / La peau craquèle et se tord / Soif d’or épanchée. Pascal R.

Quand l’eau lave le roc / Incandescence en miroir / Eclate la nuit. Jean-Noël et Cécilia Q.

De leurs gangues de bronze / Tracent le cycle de l’Histoire / Et chantent l’avenir. Coline K.

Espère, toi mortel / Rejoindre la symbiose / De l’or en dentelle. Jaya K.

Chantez, or et pierres / Renaît l’espoir insensé / De l’éternité. Charlotte K.

Crépuscule de fer, / Les morts en mer se réveillent, / Ils sont parmi nous. Rodolphe B.

Mon précieux dit-il / Ne le saura-t-on jamais / Certains cherchent encore. Jérôme D.

Mer rouge de colère / S’enflamme mais magnifique / Coule vers le bleu sang. Pierre (10ans) et Juliette (7ans) D.

Puits gorgés de suc / Eau fertile inonde moi / Comme un nouveau-né. Christèle A.

L’eau coule sur la plage / D’éponge et de pierres moussues / Reflets de soleil... Daphnée A. (8ans)

Cœur inlassable / Au travers des jours sombres / Cherche l’aurore. Denise P.

Larmes de soleil / Au creux des rochers bronzés, / Que la mer étreint. Alexandre R.

Marasme de joie / Au milieu de la tristesse / Du monde morne. Alicia S.

Découvre à tes pieds / Au loin des maux agités / La sérénité. Christophe B.

Entre ombre et lumière / Se cachent reflets et secrets, / Des réalités. Laurie B.

Lumière vivante, / Biens naturels et profonds, / Suit sa destinée. Marie-Hélène B.

La rivière de feu / Se jettera dans l’eau bleue / Pour les amoureux. Alexane L.

Les rochers coupant / Donnent des crabes aux enfants / Et à leurs parents. Alexandre G.

Pustule indolente / Sur un lit d’évanescents / Cadavres visqueux.

Sphincter de la Terre / Qui soulage ses entrailles / D’étrons telluriques. Laure M.

Vol de libellule / Au-dessus du lourd magma / Souffle sur l’enfer.

La forge d’acier / Entrouvre sa gueule immense / Où tombe l’oiseau.

La lune se noie / Dans les entrailles de fer / Du jour qui renaît. Emmanuelle M.

Bleu de la nuit / Ocre du soir / Eveil des rêves. Jean-Luc F.

Le cuivre en fusion / Creusant des sillons tordus / Trace son chemin... Audrey D.

La noblesse vaincue / Elle ne peut pas résister / Peur prend le dessus. Anonyme

Fleuve en feu circule, / à travers le noir, / se joint à l’eau. Anonyme

Haiku relatifs à la photo : Carrière Socavi

Carrière Socavi (aperçu)

Le temps a gardé / ces souvenirs si anciens / nous sont révélés. Morane N. (10ans)

Du rouge au blanc cassé / Des flammes ocrées dansent et chantent / Sous les sombres villes.

Douces et rouges lueurs / Se métamorphosent lentement / En âcres pâleurs
Ulysse B.

Lumière qui émane / D’une source bien lointaine / Et qui se disperse. Ivan R.

Dalle orangée / Chaudes ocres à grimper / Le cœur plein de joie. Christine R.

Une larme d’ambre / D’une écorce ravagée / Traverse l’ombre. Pierre R.

Eclats de fer rouge / glissant vers la fontaine / des enfers. Martin D. (9ans)

Fuis hors de Crète / Taureau fou du toril / Qui te piquera ? Pascal R.

Varan alangui / espère encore la vague / iroise et salée. Michele S.

Margelle de béance / Conflit et rupture en feu / Au risque d’éclater/ Pierre K.

Lame vive du couteau / Laisse la trace de tous les temps / Faille qui nous éclaire. Anne K.

Bulles de feu explosent / Et calcinent le ventre mou / De la terre brûlée... Christèle A.

Pulsation intime / Reflet de chair et de sang / Oh roche sublime. Mireille R.

Patinoire du temps / Où les esprits acharnés / Glisseront pour toujours. Alexandre R.

Force et vigueur / lézardées par la folie / du monstre caché. Alicia S.

Roches éternelles / Vous êtes les gardiennes / Du temps qui s’égrenne. Gaëlle G.

Pierres dont mes yeux / Ont emprunté la clarté / Si mélodieuse

Le sang de la terre / Sculptant les veines du temps / Dessine un mystère

Rouges qui donnez / A ma jeune chevelure / Sa massive allure

Vermeil pariétal / Veux-tu voir la rareté / Du rubis rieur ? Etienne M.

Violence de la terre / Qui cristallise le feu, / Enfant du démon. Marie N.

Crème de roche happée / par la tourmente fauve du temps. / Fuite inexorable... Myriam C.

Névés coulés / Rouille flambée / Encornet enkysté. Jean-Luc F.

Mes peines perdues, / Brûlures du parchemin : / Le feu guérit tout. Audrey D.

Le sang jaillissant / De la pierre rend mon coeur / Plus impétueux. Jean-Yves T.

Rage dévouée / A roche flamboyante / Eclat de bonheur. Anonyme

Le feu et la rage / s’entremêlent et se lient pour / faire du tout le rien. Anonyme

Partager le lien :

Docs

Fontaine aux Mousses

768x576 pixels

Carrière Socavi (aperçu)

768x576 pixels