Le catalogue d’animations pédagogiques pour les scolaires 2017/2018

La géologie bretonne expliquée : 3 petits panneaux d’exposition

Une demande de l’Espace des sciences des RIAS de Quimperlé

publié le 17 septembre 2014, par Armel Ménez

Une "exposition" réalisée pour le jeune public dans le cadre de la fête de la science 2014 sur le territoire de la communauté de communes des rias (Quimperlé).

Textes

Les principales roches de Bretagne

PNG - 3.2 Mo

Les roches du sous-sol breton ne sont pas les mêmes partout : gneiss, granite, schiste, etc. Elles se sont formées de plusieurs manières et à différentes époques. Les chercheurs s’intéressent à elles pour comprendre et écrire l’histoire géologique de la Bretagne, de notre planète.

micaschiste / formé dans le sous-sol par transformation d’une roche pré-existante (ex : schiste).

gneiss / formé dans le sous-sol par transformation d’une roche pré-existante (ex : schiste ou granite).

ophiolites / roches d’un plancher océanique charriées sur le continent lors d’une collision

granite / formé par le refroidissement lent d’un magma (roche fondue) en profondeur dans le sous-sol.

schiste et grès / formés par des dépôts de sable (grès) et de vase (schiste) en millieu marin.

basalte et rhyolite / formés par le refroidissement d’une lave issue d’un volcan.

sable / formé par l’usure de roches pré-existantes et de débris d’organismes vivants.

Une histoire géologique mouvementée

PNG - 6.1 Mo

L’histoire géologique de la Bretagne débute il y a 2000 millions d’années (2000 Ma), âge des plus anciennes roches de Bretagne (et de France). Les scientifiques écrivent cette histoire en plusieurs chapitres. Ces photographies de paysages actuels illustrent certains d’entre eux.

Un climat froid / Le climat évolue en permanence. Lors du dernier épisode glaciaire, les roches du sous-sol ont subi l’action destructrice du gel. Ces dépôts de roches éclatées sont fréquents en Bretagne. La région devait ressembler, vers 18.000 ans, à l’actuelle Sibérie.

Non loin du pôle sud / Les géologues ont découvert dans certains schistes de 450 Ma de petits débris de roches caractéristiques des délestages d’iceberg (pierres emprisonnées dans la glace puis relâchées dans l’océan lors de la fonte de celle-ci). Ca prouve que la Bretagne était proche du pôle... sud !

Une montagne se dresse / Des roches déformées, transformées, fondues témoignent de la formation, vers 350 Ma, d’une chaîne de montagnes comparable à l’Himalaya, la chaine Hercynienne. Elle résulte de l’affrontement, de la collision, de plusieurs masses continentales. La Bretagne était au coeur de cette bataille.

La grande érosion / Les roches situées en surface sont soumises à l’érosion : action de la pluie, du vent, du soleil, du gel. Elles sont réduites, fragmentées en blocs, galets, sables et poussières. Ces résidus sont emportés par les cours d’eau. Les reliefs s’effacent au fur et à mesure.

Des volcans sous la mer / Les chercheurs ont découvert en Bretagne des oreillers de lave basaltiques de 600 et 445 Ma. Il s’agit d’anciennes coulées de lave sous-marines.

Une cordillère volcanique / Certaines roches bretonnes témoignent de la formation d’une cordillère vers 540 Ma. Ces reliefs se forment au niveau des zones de subduction, là où un plancher océanique plonge sous un continent. La cordillère des Andes en est un exemple actuel.

Des volcans aériens / Certains volcans peuvent émettre des fragments de lave (cendres) lors d’éruptions. La Bretagne fut sûrement le théâtre de ce genre de manifestations volcaniques, en témoignent les dépôts de produits volcaniques retrouvés à différents endroits datés de 600 et 445 Ma.

Un climat tropical / Certains calcaires bretons âgés de 390 Ma contiennent des fossiles de coraux comparables à ceux des mers chaudes actuelles comme sur l’île de Lifou en Nouvelle Calédonie. La Bretagne était sous les tropiques.

Des océans s’ouvrent / Parmi les principales roches qui constituent la Bretagne, certaines (schistes et grès) se sont formées dans des océans par l’accumulation de sédiments (sable, vase, etc.).

L’histoire continue

PNG - 5.4 Mo

L’histoire ne s’arrête pas là, elle se poursuit sous nos yeux, sous nos pieds ! La Terre tremble parfois, les rivières et la mer poursuivent leur travail d’érosion. Mais que deviendra la Bretagne dans quelques millions d’années ? Une île ? Une montagne se dressera-t-elle à nouveau ? Des volcans ressurgiront ? Affaire à suivre...

La mer monte, descend / Il y a 18.000 ans, la mer était à -125 m plus bas (ancien littoral indiqué en pointillés). Le niveau de la mer fluctue en fonction des variations climatiques.

La terre tremble... / Chaque petit point correspond à un tremblement de terre. La couleur indique l’intensité. Plus de 3660 séismes sont enregistrés en Bretagne entre 1984 et aujourd’hui. La plupart sont de faible intensité. Le dernier gros séisme (magnitude 5,4) date du 30 septembre 2002 à 8h44. L’épicentre est situé à Languidic (au Nord-Est de Lorient).

Les reliefs s’usent / Les cours d’eau entaillent les reliefs et transportent les produits de l’érosion. Il reste encore quelques centaines de mètres à raboter ! La preuve : le Roc’h Ruz (nom breton signifiant « roc rouge ») du haut de ses 387 m est le point culminant de la Bretagne. Il fait partie des monts d’Arrée.

Crédits

Réalisation : Muriel Cléaud, Armel Ménez (Maison des Minéraux), Geneviève Terrière (Espace des Sciences des Rias)

Relecture : Marie Thoraval et Yves Cyrille (Maison des Minéraux)

Document sous licence Creative Commons BY-SA

Vous pouvez télécharger ces panneaux, les copier, les imprimer librement.

N’hésitez pas à nous demander les fichiers sources (format SVG ou format PNG en 300 dpi)

Données

Les principales roches de Bretagne

- Fond de carte : Carte géologique simplifiée de la France (BRGM) Carte lithologique simplifiée 1/1 000 000 (BRGM)

- Micaschiste : à mettre sur géodiv

- Gneiss : à mettre sur géodiv

- Basalte et rhyolite : à mettre sur géodiv

- Sable : http://www.geodiversite.net/media129

- Schiste et grès : http://www.geodiversite.net/media25

- Granite : http://www.geodiversite.net/media412

Une histoire géologique mouvementée

- paysage de Sibérie : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Vasyugan.jpg

- érosion : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Abiskoj%C3%A5kka_canyon.jpg

- paysage d’antarctique : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fryxellsee_Opt.jpg

- chaîne himalayenne : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Everest_North_Face_toward_Base_Camp_Tibet_Luca_Galuzzi_2006.jpg

- corail de Lifou : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Corail_Lifou.JPG

- surtsey : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Surtsey_eruption_2.jpg

- océan atlantique : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Clouds_over_the_Atlantic_Ocean.jpg

- Cordillère des Andes : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:La_Cordill%C3%A8re_des_Andes.jpg

L’histoire continue...

- Topographie : http://www2.jpl.nasa.gov/srtm/

- Données sismiques : http://renass.unistra.fr/

Outils utilisés

Documents réalisés avec différents logiciels libres.

- Mise en page sous Inkscape

- Manipulation, traitement des images avec Gimp

- Création des cartes avec Qgis

- Environnement de travail : Linux / Ubuntu

Contacts

Muriel Cléaud : muriel.cleaud_AT_maison-des-mineraux.org

Armel Ménez : armel.menez_AT_maison-des-mineraux.org

Maison des Minéraux / 02.98.27.19.73

Partager le lien :

Docs

3150x2362 pixels

3150x2362 pixels

3150x2362 pixels