Balade géologique sur la côte jurassique et au Géoparc de la Riviera anglaise

publié le 17 avril 2018, par mcleaud

Suivons Pierre Delignière dans ses balades à la découverte des secrets de la Terre si ouvertement dévoilés de l’autre côté de la Manche !

La Riviera anglaise, patrie d’Agatha Christie, est ainsi nommée pour la qualité de son climat et de ses paysages de falaises escarpées et de crique sauvages. Premier géoparc urbain au monde, elle a été reconnue par l’UNESCO en 2007 pour ses richesses géologique, historique et culturelle.

Dans son prolongement à l’est du Devon et dans le Dorset, déjà, la « côte jurassique », connue pour son nombre impressionnant de fossiles, avait été classée dès 2001 au patrimoine naturel mondial par l’UNESCO.

Quelques 155 kilomètres de côte au sud de l’Angleterre sont en effet un livre géologique exceptionnel ouvert sur toute l’ère secondaire, le Mésozoïque. S’y succèdent en effet, d’ouest en est et de façon très visible et lisible, le Trias et ses roches rouges, le Jurassique et ses fossiles caractéristiques, le Crétacée et ses falaises de craie !

Partager le lien :

Tags