La pêche au sprat

De Forge du projet Territoires Sonores
Aller à : navigation, rechercher


Chaque friandise sonore a son parfum et sa couleur : des grottes au sémaphores, du vécu au ressenti, de le vie traditionnelle aux nouveaux usages… Les facettes du Cap de la Chèvre ont un goût savoureux de savoir, de berlingot et de flâneries. Ecouter les autres friandises sonores.

Informations sur le document

Date : janvier 2008

Durée : 4 min 17

Raymond Ferrec, 80 ans, raconte une anecdote de pêche à pied du côté de l'île Vierge.

Réalisation : Armel

Logiciel de montage : Audacity

Musique de fond :

Titre : " approchant les 10_minutes "

Auteur : aachHnN Creative_Commons___by_nc_2.0 http://www.dogmazic.net/aachHnN

Ecouter, télécharger

Télécharger le fichier

Retranscription

" Je m'appelle Raymond Pierre Ferec, j'ai 80 ans.

Un jour, nous sommes descendus à Beg Melen. Beg Melen, en français, (cela veut dire) « pointe jaune ».

Nous avions pêché, mon père et moi, deux ou trois vieilles. Quand tout d'un coup, un ban de sprats vient frôler la roche. Mon père n'écoutant que son instinct, a plongé son panier dans le ban et en a retiré une quinzaine de sprats. L'affaire ne s'est pas arrêtée là ! On est remonté aussitôt et nous sommes descendus à Begen Ruz, la pointe de saint Hernot.

Il y avait un grand trou en forme d'entonnoir d'environ 6-7 mètres de diamètre et profond de 2 mètres 50 à peu près.

Et quand nous sommes arrivés, il y avait un ban de sprats pris par la mer dans le trou. Ah, c'était beau de les voir tourner. Hé hé, mais pour les pêcher, c'était autre chose parce que 2 mètres 50... Ouais, il fallait faire qu'une chose : c'était de plonger dessus ! C'est ce que mon père a fait. Alors, il a plongé sous le ban de sprats. Les sprats ont remonté et moi, avec un haveneau, je remplissais le panier.

Quand il était au fond du trou, il appuyait de ses pieds nus sur le fond pour remonter en surface. Si bien que le trou étant garni d'oursins et bien, il s'en est trouvé des quantités de pics dans les pieds. Pour marcher après pour rentrer à la maison, ce fut dur. Et comme on avait trois paniers, les trois paniers étaient pleins, on a fait la distribution dans les villages d'à côté.

Le sprat, c'est un petit poisson de 7 à 8 cm et c'est un poisson blanc comme la sardine. C'est un poisson qui vient en surface très souvent au moment des pleines lunes.

On peut le manger cru, le saler dans un saladier. On l'épluchait et on le mangeait comme la sardine crue. Autrement, on l'écaillait et on le passait à la poêle comme ça avec du beurre. "

Informations complémentaires

Bibliographie

Lien vers la bibliographie de la vie maritime du Cap de la Chèvre

A lire, à voir sur WikiBrest et Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sprat_(poisson)

Licence

Document sous contrat Creative Commons by-nc-nd

By-nc-nd.jpg

Vous êtes libres :

de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public

Selon les conditions suivantes :

Paternité. Vous devez citer le nom de l'auteur original de la manière indiquée par l'auteur de l'oeuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d'une manière qui suggérerait qu'ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l'oeuvre).

Pas d'Utilisation Commerciale. Vous n'avez pas le droit d'utiliser cette création à des fins commerciales.

Pas de Modification. Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter cette création.