La sirène et le chien

De Forge du projet Territoires Sonores
Aller à : navigation, rechercher


Chaque friandise sonore a son parfum et sa couleur : des grottes au sémaphores, du vécu au ressenti, de le vie traditionnelle aux nouveaux usages… Les facettes du Cap de la Chèvre ont un goût savoureux de savoir, de berlingot et de flâneries. Ecouter les autres friandises sonores.

Informations sur le document

Date : 01/05/07

Durée : 2 min 50

Deux rochers, les pieds dans l'eau, prolongent la pointe de Morgat. A proximité de l'ancienne arche! Ces deux formes taillées dans le Grés armoricain ont inspiré Jacques Arnol, retraité et poête.

Réalisation : Armel

Matériel : enregistreur Edirol R-09 / micro Sony MS-907

Logiciel de montage : Audacity

Musique improvisée de Philippe B.

Ecouter, télécharger

Télécharger le fichier

Retranscription

Cette idée de poème m'a été donné par ma belle-fille et mon fils qui séjournaient dans le port de Morgat au cours de l'été 2006. Et puis, ils avaient l'impression en regardant les rochers qui sont au large du port de plaisance d'avoir une silhouette d'un chien d'un côté et d'une sirène de l'autre. Et à partir de ce moment-là donc, j'ai tenté d'écrire un poème qui est plutôt une fable sur ces deux rochers.

Je suis Jacques Arnol, j'habite à Brest, je suis retraité et poète accessoirement. Ce poème, je l'ai écrit donc au mois d'août 2006. Il prend fait pour remercier à l'époque ma belle-fille de m'avoir guidé sur ces deux rochers.

La sirène et le chien

Une sirène allongée, languissante,

Se prélassait près des vagues écumantes.

Un chien, sur une île, accroché,

Appercevant sa belle robe argentée,

S'éprit de la jeune sirène,

Pour la séduire se mit en peine.

Fixé sur son socle de granit

Il entreprend le siège de la petite.

La fixant de son regard énamouré

Il entend bien de la belle de se faire aimer.

La sirène rebelle à tous ses appels,

Pour se cacher, a tout un archipel.

Mais Eros, divin protecteur des amoureux,

A compris l'appel du chien malheureux.

C'est depuis qu'on voit à Morgat

Le chien et la sirène délicate

Rivés à tout jamais sur leur rocher

Dans un tendre regard de profonde amitié.

Informations complémentaires

Bibliographie

Lien vers la bibliographie de la littérature du Cap de la Chèvre

La(les) wiki-balade(s) associé(es)

Toponymie

Le vrai nom de ces rochers : Ar Gador, d'où le nom de la pointe : Beg ar Gador

Licence

Document sous contrat Creative Commons by-nc-nd

By-nc-nd.jpg

Vous êtes libres :

de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public

Selon les conditions suivantes :

Paternité. Vous devez citer le nom de l'auteur original de la manière indiquée par l'auteur de l'oeuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d'une manière qui suggérerait qu'ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l'oeuvre).

Pas d'Utilisation Commerciale. Vous n'avez pas le droit d'utiliser cette création à des fins commerciales.

Pas de Modification. Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter cette création.